Le temps que ça prend:

ça dépends de vos capacités. Vous serez plus à même de juger. Si vous êtes des ninjas, la tech est faites en une journée

support aux usagers/membres dans le temps

ça dépends de ce que vous voulez offrir. Si vous voulez offrir du support sur le client nextcloud et les applications nextcloud et ainsi de suite, ça peut rapidement déborder. En support basic, il faut prévoir minimum une heure par jour et ce pour 1 personne ou 1000. Il faut toujours venir regarder les emails, aider tel personne, checker tel serveur. Il y a toujours des petits trucs à gérer. Et ensuite, il faut pouvoir se rendre dispo. Si un serveur crash, il faut pouvoir tout arrêter et passer 4h (8h? +?) pour réparer. - déterminez le niveau de support que vous souhaitez mettre en place : depuis le niveau zéro (“on ne répond pas et z'avéka retenir vos put1 de mots de passe”) jusqu'au niveau d'accompagnement total (“oui, viens nous voir, je peux te téléphoner si tu veux, et même venir chez toi pour te montrer et j'amène le café”) - faites un max de pages d'aide questions/réponses (à affiner selon l'expérience), et canalisez le plus possible les questions de manière à ce que ce soit à chaque fois le meilleur interlocuteur qui puisse répondre

quantité d'heure de travail (équivalent temps-plein/nombre d'abonné) stratégie (technique, automations et humaine) Si vous démarrez, je conseille très fortement de ne pas vous lancer dans l'email et surtout pas dans les mailing lists, cela sera extrêmement coûteux en temps que ce soit à l'installation / configuration ou en suivi, à moins que vous ayez vraiment un marché pour vendre ces services de façon à financer au moins un poste d'administrateur système à temps plein (note : et un bon admin sys est très difficile à recruter, ma théorie est que framasoft a pris en otage un membre de la famille du sien pour arriver à ses fins). Je crois que parmi les chatons qui proposent ce service tous l'ont monté avec un admin sys professionnel au moins dans l'équipe, et continuent probablement d'en avoir un aujourd'hui pour le suivi.

Par contre pour faire juste du nextcloud il y a très peu de travail de maintenance à faire, mais ça dépend du niveau de service que vous voulez garantir.

Ça dépend vraiment du service que vous fournissez. S'il s'agit d'un hébergement web, vous allez croiser la route de personne qui ne lise pas la doc et où le problème vient d'eux. Si vous mettez à disposition des services tout fait (mastodon, presentator.io, diaspora*) le support est ridicule.

pour les services nextcloud,e-mail,mailing liste