Alimenter la FAQ

Vous vous êtes sans doute poser des questions avant d'intégrer le collectif. Peut-être que vous vous en posez encore… Cette page va servir à regrouper toutes les questions que vous avez, ou avez eu, à propos d'un sujet en particulier concernant CHATONS. Elle fera ensuite l'objet d'une mise à jour de la page “FAQ” sur le site chatons.org.

Pour les futurs chatons

Quid de l'orthographe de CHATONS ?

Chaton, CHATON, C.H.A.T.O.N.S, chatons, ChAtOn… Comment l'écrire ? Lorsque l'on parle d'un membre du collectif, nous utilisons l'orthographe “chaton”. Lorsque l'on parle de plusieurs membres, ce sera “chatons”. Pour parler du collectif, nous gardons l'orthographe originale CHATONS. Voir la discussion sur la framaliste https://framalistes.org/sympa/arc/chatons/2018-02/msg00039.html à ce sujet.

Pour les utilisateurs et utilisatrices

N'est-il pas imprudent de confier des services aussi critiques que son e-mail à des associations sans salariés qui sont volontaires et motivés mais n'offrent que peu (voir pas) de garantie tant sur la qualité que la pérennité (uptime, arrêt de l'association car que quelques membres qui peuvent se démotiver / bus factor important...)

Il est tout à fait possible pour un chaton d'offrir ces garanties, quitte à faire payer le service.

N'est-il pas problématique au contraire d'avoir comme gestionnaire de données aussi personnelles que nos e-mails quelqu'un qui nous connaît / de proche de nous ? Comment gérer les conflits d'intérêts, les éventuelles rivalités, nos secrets...

L'idéal serait bien sûr que tout soit chiffré et que les admins n'aient accès à rien, mais on sait dans la pratique qu'on en est loin. Et puis, ne pas avoir accès ne veut pas dire ne pas pouvoir couper abruptement le service.

Comment fonctionne la gouvernance ?

Se référer à ce billet du 22/09/2016 : https://framalistes.org/sympa/arc/chatons/2016-09/msg00000.html Framasoft a impulsé le projet CHATONS mais n'en est pas le propriétaire. Il n'y a pas de leader identifié, chaque chaton contribue à la vie du collectif et les prises de décisions se font pour le moment à la majorité simple.